Paroles de fumeur, intro à la vape

Il est important de garder à l’esprit que l’acte de fumer une cigarette est associé à un moment de plaisir ou de malheur (1), nous fumeurs et ex-fumeurs avons conditionné notre cerveau à des instants de plaisir associant la clope.


C’est un rituel qui se produit tout au long de la journée auquel nous avons accolé la cigarette : avec le lever, après le petit-déjeuner, devant l'ordi, en attendant un transport en commun, après l'amour, en groupe ou par ennui, la cigarette est présente partout. Elle est ancrée en nous comme une partie de nous-même si bien que lorsqu'elle n'est plus là, eh bien notre comportement change, le manque de nicotine et de la quantité des autres produits ajoutés sciemment au tabac pour nous enchaîner à celle-ci a certes un aspect physiologique, l'aspect psychologique quant à lui est très fragile et il convient d'en tenir compte dans la démarche de sortie du tabagisme.


Ainsi, cette fameuse gestuelle, dont tout le monde pense à tort, qu’il s’agit uniquement de porter la cigarette à sa bouche, est, à mon sens, totalement fausse, car suivant cette logique, nous pourrions substituer la cigarette en mettant un crayon en bouche, or ça ne fonctionne pas. La vraie gestuelle du fumeur et à fortiori de la vapote, consiste à aspirer la fumée/vapeur chargée de nicotine provoquant dans la gorge ce que l'on appelle le hit.

la sentir passer dans la gorge, cette sensation chaude et sèche de la fumée et de la nicotine, tiède froide et humide de la vape, et à la fois la sensation irritante de la nicotine que l’on appelle «le hit» et ensuite de l’expirer ce qui est très important pour le fumeur/vapoteur «voir cette fumée/vape» repartir de soi.


Il y a plusieurs aspects de cette expiration selon notre état émotionnel, ainsi si l’on est énervé, stressé, on va aspirer de petites bouffées et expirer vers le bas ou droit devant nous, tandis que si l’on est détendu, on va aspirer doucement en faisant jouer la fumée entre la bouche et le nez et on va expirer longuement et tranquillement vers le haut, si l’on est super détendu, on tentera de faire des ronds de fumée/vape et si l’on est super balaise, on peut faire des carrés ^^ ;)


Voilà pourquoi, à mon sens, la vape est beaucoup plus pertinente et efficace que n’importe quel autre substitue nicotinique, car elle ressemble trait pour trait par cet aspect à la cigarette traditionnelle.

Doc'Vape


**
(1) La notion de plaisir ou de contrariété enclenche un mécanisme soit de satisfaction soit de réconfort, là où la vape sera prépondérante sur les deux points outre le besoin nicotinique, sera concrétisée par les goûts qui apaiseront automatiquement.


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés